Vous êtes ici

Participation mondiale à l’initiative VDMD

L’AMC contribue à augmenter la capacité au sein de l’industrie minière mondiale en partageant son savoir-faire en matière de pratiques d’exploitation minière durables. L’une des méthodes les plus efficaces qu’elle utilise pour y parvenir est de faire part de l’initiative Vers le développement minier durableMD (VDMDMD) aux associations minières d’autres pays qui cherchent des outils afin d’améliorer le rendement environnemental et social de leur secteur.

Lancée en 2004, l’initiative VDMD est une norme de durabilité reconnue internationalement qui permet de jauger le rendement des établissements miniers en matière d’intendance environnementale, de communication avec les communautés et d’efficacité énergétique. La participation à l’initiative VDMD est obligatoire pour les établissements des membres de l’AMC situés au Canada, et plusieurs membres l’appliquent volontairement aussi à leurs établissements à l’étranger.

Dans le cadre de l’initiative, les membres produisent des rapports sur le rendement de leurs établissements miniers chaque année, et ces rapports font l’objet d’une vérification par des tiers tous les trois ans. Le programme VDMD s’appuie sur les meilleures pratiques de l’industrie. Il est par ailleurs supervisé par le Groupe consultatif des communautés d’intérêts, qui l’évalue et l’adapte continuellement.

L’intérêt que suscite cette initiative à l’échelle mondiale connaît une croissance rapide. Depuis 2015, il a dépassé les frontières du Canada et gagné quatre autres pays sur autant de continents. De plus, de nombreux autres pays ont manifesté de l’intérêt pour le programme et étudient la possibilité de l’adopter.

Associations participantes

  • Association minière du Canada

  • Association minière du Québec

  • Association minière finnoise (FinnMin)

  • Association minière de l’Argentine (Cámara Argentina De Empresarios Mineros)

  • Chambre des mines du Botswana

  • Chambre des mines des Philippines

Bien que chaque pays ait la possibilité d’adapter les domaines de rendement en fonction des aspects uniques de son industrie minière, sept volets de base doivent être intégrés pour adhérer au programme VDMD. Cette mesure aide à garantir que le programme mis en place répond aux mêmes normes élevées qu’au Canada.

Volets de base de l’initiative VDMD
 

  1. Principes directeurs : Les associations doivent s’engager à suivre des principes directeurs qui reflètent les objectifs sociaux et environnementaux de l’industrie et de ses communautés d’intérêts.
     

  2. Indicateurs de rendement : Les associations doivent mettre en œuvre des indicateurs de rendement pour déterminer dans quelle mesure elles parviennent à adhérer aux principes directeurs.
     

  3. Production de rapports dans les établissements : Les associations doivent pouvoir mesurer les progrès des établissements miniers par rapport aux indicateurs de rendement dans les établissements, où les activités minières ont lieu.
     

  4. Vérification indépendante : Les associations doivent créer un cadre approprié pour la vérification indépendante du rendement et s’assurer que les résultats des auto-évaluations reflètent le rendement réel des établissements.
     

  5. Publication des rapports des établissements : Un système doit être en place pour faciliter la publication du rendement des établissements.
     

  6. Condition d’adhésion : Le programme VDMD doit constituer une condition de l’adhésion à l’association responsable de sa mise en œuvre.
     

  7. Groupe consultatif des communautés d’intérêts : Les associations doivent s’assurer de la présence d’un groupe consultatif chargé, qui présente des intérêts divergents et de nombreux points de vue sociaux.

Durant la mise en œuvre de l’initiative VDMD, les associations doivent collaborer avec leur groupe consultatif des communautés d’intérêts.