Vous êtes ici

Rapport : La transition se poursuit dans l’industrie minière mondiale

C’est le moment ou jamais pour l’industrie minière canadienne de saisir les occasions de croissance

F&F Cover Fr_0.JPGL’année 2017 a accentué la pression sur les prix des minéraux et des métaux, ce qui insufflé un optimisme prudent à l’industrie minière mondiale. Une fois les bonnes conditions réunies, le Canada sera en mesure de saisir d’importantes occasions de croissance dans le secteur minier dans les années à venir, selon le dernier rapport de l’Association minière du Canada (AMC) sur la santé du secteur.

« Le rapport conclut qu’il existe un fort potentiel de croissance dans l’industrie minière du Canada, ce qui aurait pour effet de multiplier les avantages socio-économiques déjà importants de notre secteur pour les Canadiens. Ces avantages se feraient sentir partout au pays, tant dans nos petites collectivités que dans nos grandes villes, explique Pierre Gratton, président et chef de la direction. Étant donné le revirement anticipé et l’augmentation imminente de la demande mondiale de minéraux et de métaux, le Canada doit renforcer son attrait pour les investisseurs du secteur des minéraux afin que ceux-ci ne se tournent pas vers d’autres pays. »

Les perspectives de l’industrie minière canadienne sont bonnes à long terme. La demande pour les produits miniers devrait augmenter, car on prévoit que les classes moyennes continueront d’émerger dans les pays les plus populeux du monde et que leurs habitudes de consommation ressembleront de plus en plus à celles des pays industrialisés. La transition mondiale vers un avenir à faible empreinte carbone, qui haussera la demande de minéraux et de métaux comme éléments constitutifs des technologies propres et à faible consommation d’énergie, crée également une importante occasion de croissance pour l’industrie minière.

« C’est l’environnement politique et fiscal du pays qui est vraiment le facteur décisif lorsqu’il s’agit de décider où investir. Malheureusement, les indicateurs suggèrent que le Canada n’est plus aussi concurrentiel qu’avant et que l’industrie a besoin de politiques stratégiques pour stimuler un développement minier durable. En prenant les mesures nécessaires, le Canada pourra répondre à la demande croissante de minéraux et de métaux, aujourd’hui et dans un avenir à faible empreinte carbone, » ajoute M. Gratt

Principales conclusions du rapport Faits et chiffres 2017 de l’AMC

  • L’industrie minière canadienne emploie directement 403 000 personnes et indirectement 193 000 travailleurs au Canada.
     

  • Il s’agit du plus grand employeur du secteur privé à embaucher des Autochtones, toute proportion gardée, et d’un client important des entreprises autochtones.
     

  • On recense à l’heure actuelle plus de 400 ententes actives entre les sociétés minières et les communautés autochtones. Ces ententes contribuent à faire en sorte que les projets miniers génèrent des retombées à long terme pour les communautés locales en soutenant l’éducation, la formation professionnelle, l’emploi, le développement des affaires et plus encore.
     

  • La rémunération annuelle moyenne des travailleurs de l’industrie minière en 2016 était supérieure à 100 000 $, ce qui dépasse celle des travailleurs des secteurs de la foresterie, de la fabrication, des finances et de la construction.
     

  • Comme plus de 3 700 sociétés lui fournissent biens et services, l’industrie minière est intimement liée à bon nombre d’autres domaines de l’économie canadienne.
     

  • En 2016, l’industrie minière canadienne comptait pour 57,6 milliards de dollars du PIB national et 19 % de la valeur totale des exportations du Canada.

Pour télécharger la version électronique de Faits et chiffres 2017, rendez-vous au www.mining.ca/fr/faits-et-chiffres-2017.

– 30 –

À propos de l’AMC

L’Association minière du Canada est l’organisme national qui représente l’industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d’uranium, de diamants, de charbon métallurgique et de pétrole extrait des sables bitumineux, sont présents dans les secteurs de l’exploration minérale, de l’exploitation minière, de la fonte, de l’affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Visitez le site www.mining.ca/fr pour obtenir plus de détails.